Un mot de nos co-présidents

About

thumbnail_Photo_Céline_Couleur.jpg

Céline Blanchet, LLB, ASCVice-présidente, DeSerres

Co-présidente de la campagne majeure de financement

Lorsque l’on m’a proposé la coprésidence de la première levée de fonds de L’École des Ursulines de Québec et Loretteville depuis la fondation du Monastère en 1639, je n’ai pas hésité un instant.

Quelle école et quelle histoire formidable de ces femmes croyantes et féministes qui ont bravé l’Atlantique et tous les préjugés pour réaliser leur rêve d’ériger la toute première institution d’enseignement pour filles en Amérique du Nord!

 

Mes trois sœurs et moi-même avons eu le privilège de fouler les mêmes parquets de bois bien cirés et d’étudier en ces lieux patrimoniaux entourées d’objets qui ont entendu des conversations secrètes au fil des siècles et, même, de goûter les fondants castels dans un décor exceptionnel dont nous ignorions, comme jeunes filles, toute la force intérieure qui s’en dégageait.

Enfin que de souvenirs liés au plaisir de pouvoir marcher avec notre sac d’école dans le Vieux-Québec, berceau de la langue française en Amérique!

 

Depuis ce temps, le Monastère a été reconnu et protégé par la désignation de Québec comme ville du patrimoine mondial par l’Unesco, la fondatrice Marie Guyart (Marie de l’Incarnation) a été canonisée et L’École accueille maintenant filles et garçons au niveau primaire.

 

Mais les mêmes valeurs de partage, d’inclusion et d’ouverture sur le monde ainsi que cette grande liberté de penser, le plus bel héritage des Ursulines, font partie de la culture qui y est enseignée aujourd’hui comme autrefois.

C’est pour toutes ces raisons et bien d’autres que je compte également sur votre générosité pour projeter dans l’avenir avec tous les défis que cela comporte, cette institution unique, intrinsèque de notre identité.

Co-président de la campagne majeure de financement

Les résidents de la grande région de la Capitale-Nationale ont un lien particulier envers L’école des Ursulines de Québec et de Loretteville, institution reconnue mondialement pour la qualité de son enseignement et son histoire unique. Au cours des époques, ce sont des milliers de jeunes filles, comme ma fille Leslie-Ann et, plus récemment, de jeunes garçons, qui s’y sont développés afin d’atteindre leur plein potentiel. La liste des diplômés de L’École des Ursulines de Québec et de Loretteville ayant eu un cheminement personnel ou professionnel significatif ne cesse de s’allonger, témoignant ainsi de l’importance de cette institution pour notre communauté.

 

C’est pour moi une grande fierté d’être coprésident de la campagne de financement pour la remise à niveau des classes et d’autres infrastructures des écoles de Québec et Loretteville, un projet qui permettra à des milliers de jeunes filles et de jeunes garçons d’étudier dans un milieu stimulant et adapté à leurs besoins pour les années à venir!

thumbnail_Willam Trudel.jpg

William Trudel

Président fondateur et chef de la direction

Trudel Corporation